Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 20:19
Un logo qui a fêté ses 40 ans en 2011... Un logo qui a fêté ses 40 ans en 2011...

 

Avant-propos

Constat...
Lorsqu’on est amené, comme nous, à utiliser internet pour se documenter dans un domaine particulier, on est étonné de constater deux choses : primo, combien certaines sociétés sont peu référencées, voire discrètes, sur la toile : situation d’autant plus regrettable pour l’internaute, soucieux de trouver réponse à son questionnement ; secundo, qu’une demande réelle existe (les forums de discussion en sont le reflet) de la part de l’internaute de pouvoir obtenir de l’information sur un fabricant ou un produit donné de manière informelle, plus confidentielle ou ‘humaine’, par delà les réseaux officiels de communication des entreprises (site perso, publicité, publi-reportage, etc.) ou les médias.

Présentation
Implantée, en retrait, et, à moins de cinq minutes en voiture de la gare et du front de mer, à Ostende, la S.A. LIC (Leader Industrie Cuir) a été fondée en 1971 par Yves Thomas, aujourd’hui décédé.
Cette société occupe un peu plus de vingt personnes, essentiellement des femmes formées à la couture.
Malgré les rigueurs de la crise financière de 2008, la société LIC reprend ‘du cuir de la bête’ et propose tant du prêt-à-porter de série que du ‘haut de couture’…  ce même haut de gamme répondant à une demande croissante de la part des manufacturiers, ou assembleurs horlogers, pour la plupart suisses…

L'atelier spacieux et superbement éclairé L'atelier spacieux et superbement éclairé
L'administration... L'administration...

La fabrication
Le choix des matériaux usités contribue, tant au succès, pour le degré de finition qu’obtiendra le produit que pour le ‘look’ particulier qui serait infléchi à celui-ci.
En fin de compte, le caractère et l’habillage d’une montre, au niveau de son bracelet, seront indissociables du choix de celui-ci, qu’il soit métallique, en cuir, en nylon, en tissu, ou, autre matière.

Fibre de carbone et satin précieux...
Fibre de carbone et satin précieux...
 

L’origine des cuirs  
Provenant essentiellement de France, d’Italie ou de Russie, les cuirs utilisés chez LIC sont de toutes natures. Ils vont du galuchat (raie) au croco, en passant par le veau, l’autruche ou le serpent. D’autres composants ou matières sont également utilisés, tels : le caoutchouc, les matériaux composites, des textiles, des satins à base de soie, etc. Ces produits sont sélectionnés, non seulement en fonction de leur texture, de leur couleur ou de leur spécificité intrinsèque, mais aussi, dans le but de se marier harmonieusement avec le produit final, qu’il soit de type sportif, classique, militaire, ‘vintage’, jeune…

Des cuirs plus ou moins "gras" et épais...
Des cuirs plus ou moins "gras" et épais...
 

Phases et processus de fabrication

Le processus de fabrication d’un bracelet montre passe par les étapes suivantes…
En fonction du type de montre à équiper, le choix d’un design et la sélection d’une ou des matières de base sont les critères qui orienteront de manière plus originale ou spécifique le processus de fabrication.

Etapes de la fabrication

1.    La coupe
Les pièces sont découpées dans des surfaces plus ou moins grandes de cuir ou autre, à l’emporte-pièce et au moyen d’une presse pneumatique ensuite.

Première phase de découpage Première phase de découpage "grossier"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2.    La refente et le parage
Les pièces de cuir sont ensuite passées à la refendeuse afin d’obtenir un cuir à l’épaisseur souhaitée. La pareuse ou la fraise quant à elles permettent, avant collage, de réaliser des biseaux autorisant un assemblage à l’esthétique parfaite.

Vérification de l'épaiseur du cuir après refente (palmer micrométrique) Vérification de l'épaiseur du cuir après refente (palmer micrométrique)
Amincissement de la matière à l'endroit du collage Amincissement de la matière à l'endroit du collage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3.    Le montage
Une fois les éléments composant le bracelet sélectionnés, ils sont ensuite encollés à la main ou au moyen d’un pistolet à air (pneumatique). Après que les colles se soient reposées, les constituants sont assemblés sur la table de montage, et, finalement pressés ensemble à l'aide d'un marteau ou plus généralement sous presse pneumatique.

Encollage face à un puissant extracteur Encollage face à un puissant extracteur
De la colle, en tous points de l'atelier... De la colle, en tous points de l'atelier...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4.    La couture à la main ou à la machine
Généralement réalisées au moyen de fils de lin ou de nylon, les coutures sont terminées par des points d’arrêt coupés et « stoppés », dans certains cas, au moyen d’un fer à souder.

Ici, pas droit à l'erreur... Ici, pas droit à l'erreur...
Stoppage et points d'arrêt au fer à souder Stoppage et points d'arrêt au fer à souder

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5.    Le perçage
Réalisé au moyen d’une série d’emporte-pièces assemblés en 1 (monobloc)  et parfaitement alignés, la découpe des trous est réalisée aux dimensions et à la forme de l’aiguille de la boucle de fermeture. Cette opération est également réalisée au moyen d’une presse pneumatique.  

Un outil qui garantit l'alignement et le calibrage des trous Un outil qui garantit l'alignement et le calibrage des trous ; à droite des emporte-pièces

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6.    Le ponçage, la teinte ou la peinture
Après avoir été poncés à la main ou à la machine, la tranche ainsi que, parfois, les trous, qui ornent l’intérieur de certains bracelets (‘sport’) sont enduits de peinture, teintés, lissés ou parfois encore cirés.

Le fils de la maison occupé à poncer la tranche d'un autruche... Le fils de la maison occupé à poncer la tranche d'un autruche...
Minutieusement, les trous sont peints un à un, à la main... Minutieusement, les trous sont peints un à un, à la main...
La tranche est passée au rouleau à peinture La tranche est passée au rouleau à peinture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7.    Le filetage
La phase de filetage permet, tout à la fois,  d’assouplir le cuir tout en lui procurant un fini grâce au trait rehaussant la partie entre la couture et le bord extérieur du bracelet.

8.    L’impression d’un logo, d’une marque…
Matricé  à la presse, au nom de l’entreprise LIC ou au logo d’une marque horlogère, peu ou fort prestigieuse, la doublure du bracelet sortira de manière plus ou moins "griffée" de l’atelier…

Des marques ou des noms prestigieux Des marques ou des noms prestigieux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9.    La finition et le contrôle
Afin de satisfaire au cahier des charges des plus prestigieuses marques, l’entreprise se doit de procéder à une inspection stricte de sa production. La moindre imperfection dans l’exécution se voit immanquablement sanctionnée d’envoi au rebut. Pour preuve, la quantité d’objets divers que nous avons eu l’occasion de voir au rayon des déclassés (pour : légères griffures, coutures non parallèles, etc.).

Le capital humain, la main d’œuvre…

 Manquant cruellement de main d’œuvre spécialisée dans le secteur du cuir, l’entreprise LIC, forme un personnel provenant du monde de la couture. En ces temps de chômage, LIC demeure une entreprise en perpétuelle recherche de main d’œuvre spécialisée. Toujours bon à savoir…

L'équipe au complet... L'équipe au complet...
Deux générations d'artisans... Côte à côte, deux générations d'artisans...

 

 

En guise de conclusion...

Comme nous avons pu le constater lors de la visite des ateliers, ou en nous documentant sur internet, la société LIC offre, en direction du secteur horloger, un choix important de modèles nécessitant parfois jusqu’à 147 opérations différentes dans le processus de fabrication. Ce faisant, en fonction des matériaux utilisés, ou, plus simplement suivant le temps nécessaire à sa fabrication, nous savons que le prix d’un bracelet peut aisément varier du simple au triple. Fort malheureusement, à ce sujet, nous ne pouvons guère en dire plus, faute d’avoir obtenu de la part de la société LIC, le complément d’informations nécessaire à la finalisation de cet article.
En ce qui concerne le réseau de distribution, nous savons les montres Raidillon équipées de bracelets LIC. Nous pouvons dès lors supposer cet horloger à même de fournir à la clientèle des produits marqués au crocodile ostendais…
Mais aussi…
Sont entre autres clients du fabricant LIC : Bell & Ross (F), BRM (F), l’horloger bijoutier Tollet (B), Raidillon (B), Elton John, la Cour de Belgique…
Référencés et en vente sur internet, pour des dimensions de bracelets en cuir et en tissu, couvrant les tailles de 12 à 26 mm : http://www.watch-band-center.com/watchstrap-h877-Lic-Ateliers.html (site et société allemands).
Pour information complémentaire…
Ce qui se dit entre autres sur certains forums : http://forumamontres.forumactif.com/t39709p15-bracelets-alligator-hirsch-di-modell-hadley-roma ; http://forum.chronomania.net

Pour toute demande concernant les produits LIC, voir les références ci-dessous…

LIC

Leegaertsdijk 8 - Industriezone - B8400 Oostende

Belgium
Tél. +32 (0)59/80 04 07

Fax +32 (0)59/70 77 83

E-mail: thomas@lic-oostende.be

http://www.lic-oostende.be

 

Du sur-mesure, à l'unité... Du sur-mesure, à l'unité...


Le 'bonheur" des visiteurs... ces passants multicolores Le 'bonheur" des visiteurs... ces passants multicolores

"C'est du belge" (reportage RTBF 2010)
a
*  *  *
Remerciements à Madame Willianne Thomas, à son fils, ainsi qu'à toute l'équipe (ateliers et administration)...
a

Partager cet article

Repost 0
Published by lpzpictures - dans Artisanat
commenter cet article

commentaires

visiteur 29/09/2015 10:54

les photos ne s'affichent pas... dommage

Présentation

  • : lpzpictures sur overblog
  • lpzpictures sur overblog
  • : dans le futur, ce blog s'efforcera, au gré du temps et des opportunités qui s'offriront à leur concepteur, de vous tenir informés sur des sujets qui, espérons-le, retiendront votre attention tant, par la diversité des thèmes proposés, que dans la manière dont ils seront traités ou soumis à votre critique...
  • Contact

MERCI !

A vous, de passage...

Merci de vous êtes arrêté(s), le temps d'un instant, sur mon blog...

A voir : www.horizon14-18.eu !

Recherche

Pages

Catégories